L'Asie en Danseuse

Présentation

Première semaine : tour de chauffe en France. (du 22 au 28 juillet 2007)

Dimanche 22 juillet : retardée d’une journée à cause de l’orage et de la pluie, l’heure du départ a sonné. Jusqu’au moment d’enfourcher nos vélos, on ne réalisait pas vraiment. Pas d’aéroport, pas d’horaire de décollage à respecter. On part quand on est pret et c’est seulement là que l’on prend conscience que l’on ne reviendra pas avant un an. Alors les gorges se nouent quand on dit au revoir à notre famille. Nous sommes à la fois inquiets de ne pas savoir si l’on ira au bout de notre projet et de quitter nos proches, et excités à l’idée de réaliser notre reve en pensant aux rencontres et aux découvertes que l’on va faire.

"Lancement du voyage" avec Laurence et Lionel (les bitniks pour ceux qui ne les connaissent pas). Organisation des bagages, gestion de l’alimentation, recherche d’un endroit pour dormir, gestion de l’eau et de l’effort. Lors de cette première semaine, nous avons eu un petit aperçu des différents bivouacs possibles : dans un pré chez un agriculteur, en camping (sur une aire naturelle c’est moins cher et largement suffisant), à la belle étoile au bord d’une rivière ou dans un champ cachés derrière un bosquet (lorsqu’on n’en trouve pas le propriétaire). Concernant la nourriture, on profite d’etre encore en France ainsi que du grand volume que nous offre la remorque de Lionel pour manger varié et se faire plaisir ; on ne sait pas vraiment ce qui nous attendra par la suite. On teste le matériel : réchaud, filtre à eau, matelas, duvets, tente, etc. C’est le moment de faire le tri pour laisser le superflu aux bitniks en fin de semaine. Le rythme est plutot cool mais on parvient quand meme à faire environ 70 km par jour. Le temps est avec nous (seulement un orage chez "captain igloo" vers Saillans), il est meme difficile de rouler entre 14h et 16h à cause de la chaleur. Les soirées sont courtes car on a sommeil.

Lors des rencontres sur le chemin, à la question " où allez-vous ?" on se contente de répondre que l’on va en Italie. A ce moment là on ne se sent pas encore véritablement en voyage mais plutot en vacances à vélo. Aux premiers jours du voyage, il est encore difficile de se sentir crédible en annonçant que l’on souhaite aller jusqu’au Vietnam.

L’itinéraire que l’on avait concocté avec l’aide de Stef (qui nous a retrouvés pour une soirée dans le Vercors) ne nous décevra pas. La région des sucs, le Vivarais et les premières cigales, le sud du Vercors, ses routes escarpées et ses champs de lavande, la vallée de la Durance bordée de vergers puis la montée dans les Alpes le long de l’Ubaye. Cette magnifique rivière à l’eau claire sera notre coup de coeur en France. Après Barcelonnette, on emprunte la route du col de Larche par lequel on basculera en Italie.

C’est là haut que l’on quittera "Jean-Pierre et Simone" (les bitniks). Ils nous ont bien mis sur les rails. Maintenant, à nous de jouer !

(Bientot les photos : le vieux coucou sur lequel nous écrivons ne nous permet pas de les traiter et de les télécharger.)

Hébergement OVH - Propulsé par SPIP - Aquarelles Reno MARCA - Conception & Réalisation : danslesvolcans.net